9 idées reçues complétement fausses sur le sexe Anal

Idée reçue N°1 : Ça fait mal.

Vérité : Le sexe anal ne fait pas mal. Mais il est souvent mal fait. Beaucoup de femmes trouvent que c’est incroyablement agréable, et certaines déclarent même avoir eu des orgasmes lors des pénétrations anales. Il suffit de commencer, au préalable, par dilater l’anus avec les doigts ou des jouets sexuels, d’utiliser beaucoup de lubrifiant et de démarrer lentement.

Idée reçue N°2 : Si cela vous fait mal une fois, ça vous fera toujours mal.

Vérité : En général, si la femme a mal une fois, surtout la première, elle jure de ne plus réessayer ! Cependant, cela est peut être dû à un manque de lubrification ou à un anus hyper serré à cause de la peur d’avoir mal. Un petit conseil : en plus d’une bonne lubrification et d’un début lent avec un petit instrument, essayez de stimuler le clitoris en même temps que la pénétration anale. Cela aidera à détendre votre partenaire et lui donner du plaisir qui masquera toute sensation de douleur ou de crispation.

Idée reçue N°3 : Seules les « putes » acceptent le sexe anal.

Vérité : Vous avez toujours entendu dire que les ‘’mauvaises filles’’ sont les seules à vouloir avoir des relations sexuelles anales. En réalité, le sexe anal a toujours été la pratique sexuelle dite taboue ou non conventionnelle que les couples hétérosexuels veulent essayer un jour. Alors, si vous avez ce fantasme, c’est que vous êtes juste naturellement curieuse et loin d’être une ‘pute’’.

Idée reçue N°4 : Avoir des relations sexuelles anales permettra de sauver votre couple.

Vérité : Certains hommes voient, en effet, le sexe anal comme le Saint Graal qu’ils veulent avoir à tout prix. Sauf que si leur partenaire se sent forcée de le faire sans éprouver le moindre plaisir, cela devient totalement inutile, voire très gênant. À long terme, ce genre de pratique sexuelle forcée ne fera, au contraire, que nuire à la relation de couple.

Idée reçue N°5 : Votre homme ne vous respectera plus après.

Vérité : Maintenant qu’il a obtenu ce qu’il voulait de vous, il ne vous courra plus après et vous n’aurez aucun intérêt pour lui. Certes, cela peut arriver de temps en temps, mais le sexe anal n’en est pas l’unique raison. Cependant, la plupart des hommes ont un esprit assez moderne pour voir le sexe anal comme une simple composante d’une relation sexuelle saine et épanouie. Et puisque cette pratique reste un tabou social, se mettre d’accord pour la faire pourrait réellement vous aider à vous sentir plus proches et plus émotionnellement liés.

Idée reçue N°6 : Cela peut vous causer des dommages physiques.

Vérité : Toute pratique sexuelle mal exécutée pourrait vous causer des dommages physiques. En effet, si vous avez un vagin sec et que vous n’utilisez pas assez de lubrifiant, vous pouvez avoir des micro-déchirures dans le vagin. La même chose peut se produire avec le sexe anal si vous n’ajoutez pas assez de lubrifiant pour une pratique saine et pleine de plaisir.

Idée reçue N°7 : Vous ne devez pas utiliser de préservatif pour du sexe anal.

Vérité : Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de risque de grossesse que vous pouvez oublier de mettre un préservatif. En réalité, la plupart des MST sont transférables par l’anus (chlamydia, la gonorrhée, l’hépatite infectieuse et le SIDA). Certaines le sont encore plus, parce que la muqueuse de l’anus est beaucoup plus mince que celle du vagin et qu’elle peut être rompue plus facilement en cas de frottements secs et vigoureux.

Idée reçue N°8 : Votre anus deviendra tout flasque et relâché.

Vérité : Une pratique saine et juste du sexe anal ne vous mènera pas à ce genre de résultat. En réalité, l’anus se détend naturellement lorsqu’il est soumis à une pénétration mais cela dépendra, aussi, à vos capacités à vous relâcher mentalement et à éviter de crisper cette zone inutilement. En outre, des pratiques sexuelles anales saines vous obligeront à effectuer plus fréquemment un lavement anal, à lubrifier votre rectum et à le détendre pour un meilleur transit intestinal et une diminution des gaz.

Idée reçue N°9 : C’est sale.

Vérité : L’anus et la partie inférieure du rectum contiennent, en réalité, très peu de matière fécale. Cependant, en ayant du sexe anal et du sexe vaginal, il faut impérativement éviter un enchaînement direct entre les deux car ce sont deux environnements différents et que des éléments fécaux microscopiques peuvent causer des infections vaginales assez graves. Privilégiez un lavement anal avant chaque acte sexuel et utilisez un lubrifiant parfumé aux huiles essentielles pour que ce soit plus agréable.

Inscription gratuite sur Site Libertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *