Le grand retour des clubs libertins à Paris

Plus luxueux, à l’image moderne et avec une clientèle plus en vogue, les clubs libertins ferraient-ils leurs grand retour dans la vie parisienne ?

Club libertin luxe à Paris

Une rumeur court que le libertinage en club ne se pratiquerait plus à Paris. Que malgré un retour en popularité au début des années 2000, son histoire avec les parisiens était vraiment terminée. Paraît-il que ce serait pour une question d’image… A cela, les professionnels de l’industrie du sexe s’adaptent.

A cause de leurs coté « mal fréquenté », « sale », « pas accueillant », les parisiens ont préféré le calme de leurs appartements à celui des clubs libertins ces dernières années. Face a cette baisse de clientèle considérable, les gérants ont dû s’adapter et on fait des efforts à la fois sur la décoration mais aussi sur l’accueil et surtout, sur l’hygiène. A la suite de quoi, les libertins parisiens sont ressortis de chez eux.
C’est alors qu’en un court laps de temps (seulement quelques mois), de nouveaux lieux du libertinage parisiens ont fait leurs apparitions dans toute la capitale. Cette fois, la mode est aux piscines, saunas et hammams échangistes. Tout devait être plus jeune, plus détendu et surtout plus propre pour attirer cette nouvelle clientèle et ramener l’ancienne.

Le néolibertinage

Parmi ces nouveaux lieux de pratique, une nouvelle tendance a réussis non sans mal à émerger et à s’imposer, il s’agit du néolibertinage. Cela consiste à ce que tout le monde porte un masque… Ce club parisien implanté juste à coté de la place de la Bourse à tenté de révolutionner l’image de la pratique en le rendant accessible à tous ceux qui veulent s’amuser et faire la fête, pas seulement un lieux de baise. Pari tenu !

Mais le retour des clubs échangistes et libertins n’est pas encore assuré et si certains se laissent tenter par ce genre de nouveauté, d’autres se demandent si ce coté « jeun’s » ne voudrait pas juste aseptiser la pratique. Le temps nous le dira…

Inscription gratuite sur Site Libertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *