Quelles pratiques sexuelles dans un club libertin ?

En décidant d’aller dans un club Libertin pour participer à une soirée, chacun devrait, au préalable, fixer ses limites, ses préférences et à quel genre de pratiques sexuelles pourrait-il s’adonner.
En effet, outre le fait que le libertinage se constitue de plusieurs règles de savoir vivre, d’hygiène et de respect, il se base, aussi, sur quelques pratiques sexuelles bien connues et d’autres moins.

triolisme libertinage

  • L’exhibitionnisme : l’exhibition peut être considérée comme un « apéritif », un bon départ de soirée pour commencer à se connaitre plus intimement. Certains clubs le permettent, d’autres le limitent ou l’interdisent. L’exhibition se fait, généralement entre des personnes qui se plaisent, généralement c’est les femmes qui le font plus facilement, étant donnée leur vêtements décolletés ou plus ou moins transparents. Cela se fait discrètement, soit, près du Bar ou en groupe restreint autour d’une table.
  • Sado-masochisme : pratiques assez connues sous le nom de sado-maso, elles consistent à faire naitre le désir, le plaisir et l’orgasme suite à la naissance de souffrances corporelles chez le partenaire. Il faut donc, avant de choisir cette pratique, trouver le bon partenaire, celui qui acceptera de souffrir pour votre plaisir. Certains s’adonnent à cette pratique grâce à des jeux de rôle mettant en scène des situations de viol, de soumission ou parfois de décès fictif.
  • Trio : les parties à trois ou en trio, est aussi une pratique sexuelle qui se base sur le fait que les partenaires veulent sortir de leur cocon restreint et découvrir les ressources et les limites de chacun d’eux. En effet, certains couples se cachent des fantasmes de peur que l’autre ne les rejettent ou les prennent pour de la perversion. Par contre, avec une tierce personne, une personne qui accepte ces désirs, chacun des partenaires peut assouvir ses fantasmes sans être obligé de passer par l’infidélité, puisque tout le monde est présent et est consentant. La tierce personne pourrait accepter des pratiques d’habitude rejetées comme, par exemple, le fait d’avaler le sperme de l’homme, de lécher ou sucer le clitoris de la femme, des pratiques homosexuelles, etc.
  • L’orgie : l’orgie dépasse le trio pour devenir beaucoup moins intime puisqu’elle se fait entre un nombre illimité de personnes. Lors de ce genre de pratique, on peut observer des chaines humaines, imbriquées les unes aux autres, soit de masturbation, soit de succion, de pénétration, si les partenaires sont bisexuels, homosexuels ou équipées de strapon, soit d’autres pratiques de caresses ou de sado-maso.
  • Les différents jeux érotiques : ces jeux sont des jeux de rôles qui se font grâce à des jeux de société pour adulte vendus sur le marché ou grâce à des déguisements et autres accessoires comme les bandages japonais, les menottes ou les sex toys. Allant du simple jeu de table (strip poker, action/vérités, etc.), aux scenarios passant par les orgasmes par les caresses et les vibromasseurs, ces jeux sont bon enfant mais qui se font en groupe.

Rencontre 100% libertine
Plan cul rapide, discret & gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *