Pourquoi le libertinage est mal vu par certains ?

Le libertinage est une pratique sexuelle qui, malgré l’évolution des mœurs, reste considérée comme un dépassement des habitudes et des limites culturelles et, parfois même, une perversion.

problème libertinage

En effet, la relation sexuelle est assez standardisée socialement. Elle se fait, soit, en couple hétérosexuel, soit, en couple homosexuel. Cela doit, donc, rester intime, se cloisonner entre les murs d’une chambre et se limiter à deux personnes.

Le libertinage casse toutes ces ‘règles’ pour devenir une activité connue de tous, surtout si elle se fait dans un club, qui se fait hors chambre à coucher, parfois sous les regards indiscrets d’autres libertins et le dépassement ultime c’est qu’elle se fait en groupe de plus de deux.

Tout cela fait que libertinage sort de l’ordinaire, que se sont conçu certaines personnes, et devient ‘anormal’, ‘pervers’ et même ‘vicieux’.

La vision négative du libertinage, selon ces mêmes personnes, vient du fait que le libertin ne se contente pas de son compagnon, son partenaire ‘légitime’, et veut diversifier les pratiques (bondage japonais, SM, massage, exhibition, etc.) et les endroits pour le faire.

L’autre raison de ce rejet est le fait que bon nombre de personnes, femmes ou hommes, ont peur, s’ils admettent le libertinage devant d’autres personnes qui le rejettent, comme une pratique normale, qu’elles ne soient regardées d’un mauvais œil.

La peur de la ‘normalisation’ du libertinage vient, aussi, de la peur que le partenaire ne vienne à proposer cette pratique à l’autre. En effet, certaines personnes, doutant de la robustesse de leur couple ou présentant une jalousie non maîtrisée, estiment que le libertinage peut être le début de la fin d’un couple.

Mais cette dernière peur vient d’un jugement moral sans fondement. Est-ce que prendre un verre avec un repas signifie que le repas est mauvais ? Non, mais c’est qu’on a besoin, soit, d’un autre goût, soit, d’un autre plaisir. Mais ce besoin de changement ou de ‘relever le goût’ est plus sain, pour un couple, en libertinage car le partenaire n’ira pas chercher ailleurs et en cachette mais bien avec le consentement de son compagnon.

Le libertinage, un vice ? Non, car le vice est une obsession immorale est incontrôlable, tandis que le libertinage est un genre de pratiques sexuelles connu, voulu et qui peut être occasionnel. C’est comme un sport extrême qui offre de nouvelles sensations, plus intense mais qui reste occasionnel.

Cependant, et depuis quelques années, le libertinage s’est ‘démocratisé’ et le nombre de clubs s’accroît. Ce qui n’était qu’un ‘jeu’ d’une minorité est devenu, avec le temps et la volonté des adeptes du libertinage, un vrai phénomène de société et, par la suite, une préférence sexuelle reconnue.

Rencontre 100% libertine
Plan cul rapide, discret & gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *