Libertinage et fidélité

Comme nous l’avions si bien expliqué à maintes reprises, le libertinage n’est qu’une forme de liberté sexuelle qui ne nie, en aucun cas, la vie de couple ou la rejette. Le libertinage est, principalement, une quête de plaisir et de renouvellement sexuel qui extrait les personnes de leur vie exclusive de couple pour les amener entre les bras d’autrui. Cependant, un couple libertin reste un couple et cette évasion sexuelle se fait à deux.

libertinage et fidelite

Le libertinage, une dissociation entre amour et plaisir sexuel

En fait, la spécificité des couples libertins réside dans le fait qu’ils dissocient, généralement, leur amour partagé et leurs désirs et plaisirs sexuels. En effet, les deux partenaires libertins associés au sein d’un couple (mariés ou pas) n’éprouvent pas la nécessité de conditionner leur amour par une vie sexuelle partagée. Même s’ils décident d’aller découvrir d’autres horizons, ils le font à deux et en un consentement mutuel.

Dans notre société, qui ne s’est pas encore décidé de libérer totalement les mœurs, l’amour est directement relié à la sexualité. De cette conception du couple apparait l’infidélité. Par conséquent, et d’un point de vue purement social, si l’un des partenaires casse cette sexualité exclusive, il casse le lien amoureux et, par la suite, le lien de couple. Ce qui ne s’applique pas à un couple libertin.

La fidélité selon les libertins

De ce qui a précédé, nous pouvons très facilement conclure que ce que la société considère comme infidélité (sexuelle notamment) ne l’est pas chez les libertins.

En effet, la fidélité, comme elle est conçue socialement, n’est qu’une forme de possessivité. Cette fidélité est aussi considérée, chez les libertins, comme une volonté de posséder l’autre pour soi, comme un « objet » sur lequel on aurait un droit de propriété.

La fidélité libertine pourrait être définie comme étant la fidélité aux promesses d’amour, de charité et de pureté des sentiments faites au partenaire dans un couple. L’infidélité, dans un couple libertin, pourrait donc être présentée comme le délaissement de l’autre, le manque d’attention ou l’expression trompeuse et malhonnête de sentiments d’amour.

Par conséquent, il apparaît clairement que la trahison dans un couple libertin, ou l’infidélité, est une trahison morale et non sexuelle. Un libertin fidèle est celui qui ne cache pas ses aventures sexuelles à son partenaire, qui l’invite à l’accompagner pour le faire et qui veille à ce que ces aventures soient exclusivement sexuelles et non amoureuses. C’est aussi le libertin qui n’essaie pas de tromper son partenaire sur la véracité et la pureté de ses sentiments envers lui.

Pour conclure, un libertin n’est fidèle que s’il réserve ses sentiments amoureux et son attention affective et matérielle à son « conjoint » et n’externalise que ses désirs et plaisirs sexuels.

Inscription gratuite sur Site Libertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *